Chômage : s’inscrire à l’Adem

4 min / 7 chapitres 17/05/2018
Accès libre

Toute personne à la recherche d’un emploi au Luxembourg et remplissant les conditions pour y travailler peut s’inscrire auprès de l’Agence pour le développement de l’emploi (Adem). En s’inscrivant, elle peut ainsi bénéficier de tous les services proposés par l’Agence. L’Adem a notamment pour rôle d’accompagner les demandeurs d’emploi dans leurs recherches, de proposer des formations, mais aussi, de verser des indemnités chômage aux personnes ayant involontairement perdu leur emploi.

Relodesk vous donne toutes les informations pour s’inscrire à l’Adem.

L’Agence pour le Développement de l’Emploi

Qu’est ce que l’Adem ?

Placée sous l’autorité du Ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Économie sociale et solidaire, l’Agence pour le développement de l’emploi (Adem) est un service public de l’emploi au Luxembourg.

Missions

L’Adem a pour missions de conseiller les demandeurs d’emploi, les aider à trouver un emploi ou une formation, mais aussi de les mettre en relation avec les employeurs.

L’organisme verse par ailleurs des indemnités financières aux chômeurs remplissant les conditions.

Inscription à l’Adem en tant que chômeur

Qui peut s’inscrire ?

Toute personne à la recherche d’un emploi peut s’inscrire à l’Adem si elle remplit les conditions pour exercer un emploi au Luxembourg.

  • Le résident luxembourgeois

Qu’il soit de nationalité luxembourgeoise ou non, le résident est en droit de s’inscrire à l’Adem. Il peut être occupé par un emploi ou non.

  • Le ressortissant européen

Le ressortissant européen doit être disponible pour le marché de l’emploi luxembourgeois. Il peut être frontalier ou non.

  • Le ressortissant extra-européen

Le ressortissant non européen doit disposer d’un titre de séjour lui donnant droit de travailler au Luxembourg. Cette condition est essentielle pour pouvoir s’inscrire à l’Adem.

Démarche d’inscription au chômage, où s’inscrire ?

Pour s’inscrire à l’Adem, le demandeur d’emploi doit se rendre auprès d’une agence de l’Adem.

Le lieu de résidence détermine l’agence dans laquelle le demandeur d’emploi doit se rendre pour procéder à son enregistrement. Les frontaliers, les autres ressortissants européens ou encore les ressortissants extra-européens doivent quant à eux se rendre au bureau d’accueil de Luxembourg ou d’Esch-sur-Alzette.

L’inscription est validée dès la première présentation à l’agence. Les services de l’Adem sont alors accessibles au demandeur d’emploi.

Source : ADEM

Constitution du dossier d’inscription à l’Adem

Lors de l’inscription, plusieurs documents sont demandés. Ceux-ci dépendent du profil du demandeur.

  • Le résident luxembourgeois

Le résident luxembourgeois doit présenter une pièce d’identité ou un passeport en cours de validité, sa carte de sécurité sociale et son CV.

  • Le frontalier

Le frontalier doit se munir d’une pièce d’identité en cours de validité, d’une carte de sécurité sociale et d’un CV. Ces documents doivent être présentés auprès de l’agence de Luxembourg ou d’Esch-sur-Alzette.

  • Le ressortissant européen

Le ressortissant européen doit se présenter à l’agence de Luxembourg ou d’Esch-sur-Alzette muni d’une carte d’identité ou d’un passeport valable et d’un CV actualisé.

  • Le ressortissant extra-européen

Le ressortissant extra-européen doit présenter une carte d’identité ou un passeport, un titre de séjour valable et un CV à jour afin de pouvoir s’inscrire à l’Adem.

Attention: Si les diplômes du demandeur d’emploi ont été délivrés en dehors du Luxembourg, le conseiller est en droit de demander une homologation ou reconnaissance de diplômes.

Au cours de ce premier rendez-vous, le demandeur d’emploi doit également remplir une fiche personnelle. Cette dernière peut toutefois être téléchargée et complétée au préalable. Elle permettra ainsi de définir le profil du demandeur.

Un conseiller prendra ensuite en charge le dossier et accompagnera le demandeur tout au long de sa recherche. Une convention de collaboration sera par ailleurs établie entre le conseiller et le demandeur d’emploi. Celle-ci symbolise l’engagement mutuel entre l’Adem et le demandeur. Elle définit les droits et obligations de chacun. Une carte bleue – carte de présentation – est ensuite remise. Elle indique les prochains rendez-vous.

Préparer son entretien :
Avant de se rendre à l’Adem, préparez votre entretien en définissant vos connaissances et compétences acquises au cours de vos expériences antérieures.

Le suivi des demandeurs d’emploi par l’Adem

Chaque demandeur d’emploi dispose de ses propres aptitudes et besoins d’accompagnement. Les conseillers de l’Adem proposent ainsi des suivis personnalisés, prévoyant une convention de collaboration et un plan d’action.

L’encadrement personnalisé

Il existe par ailleurs deux types d’encadrement, selon les besoins du demandeur.

  • L’encadrement régulier

L’encadrement régulier a pour but de soutenir les efforts du demandeur d’emploi. Ce dernier signe une convention de collaboration visant à fixer des démarches concrètes afin de faciliter la réintégration professionnelle.

  • L’encadrement intensif

L’encadrement intensif, comme son nom l’indique, va plus loin que l’encadrement régulier. Un conseiller réfléchit ainsi avec le demandeur d’emploi aux obstacles pouvant empêcher la personne de retrouver un emploi.

Le demandeur d’emploi signe également une convention de collaboration avec l’Adem. Un plan d’action est par ailleurs mis en place afin de lever les obstacles pouvant empêcher l’insertion professionnelle.

Assiduité et sanctions

Tout au long du suivi, le demandeur d’emploi est tenu de se présenter au moins une fois par mois à l’Adem. Le conseiller pourra, selon les besoins, proposer d’autres rendez-vous. En cas de non-présentation, des sanctions sont prévues, comme la suspension du dossier ou le retrait temporaire ou définitif des indemnités de chômage.